Monthly Archives: January 2014

Orages au Burundi : “un châtiment divin” selon certains pasteurs …

Accueil L’Eglise Orages au Burundi : “un châtiment divin” selon certains pasteurs évangéliques

Sept collégiens sont morts foudroyés le 24 janvier en pleine classe dans le sud du Burundi et 51 ont été blessés, lors de l’orage qui s’est abattu sur la région.

Est-ce une conséquence du changement climatique ? Depuis quelques semaines, le Burundi, qui devrait être en pleine petite saison sèche, est frappé par des orages d’une rare violence, accompagnés de la foudre aux effets dévastateurs. Retour sur les principaux incidents qui ont eu lieu durant la semaine dernière.

LIRE LA SUITE…



Catégories:L’Eglise, Religions, Société

Tags:, , , ,

Jacmel culture / la Ligue des Pasteurs du sud-est(LIPSE) élu un …

Accueil -> Actualités ->Société

Recherche personnalisée

Aujourd’hui à 18h17 | Par Zidor Elmond

Un nouveau comité est élu à la tête de la ligue des Pasteurs du sud-est ce samedi 25 janvier 2014.

Le président de la Mission Tabernacle de Jacmel, le Révérend Pasteur Dieucin Marcelin, également ex coordonnateur adjoint de la LIPSE, est élu coordinateur de cette coopération à 70% du scrutin, lors d’une élection, ce samedi 25 janvier 2014.

Le révérend Pasteur Dieucin Marcelin a remercié Dieu de l’avoir permis de monter à ce poste et il a promis de travailler avec la démocratie, l’intégration et l’ouverture comme boussole pour le développement, l’avancement et le progrès de la LIPSE.

‘’comme l’exige le Très HAUT ‘’ a déclaré le pasteur.
Le successeur du Pasteur Dieupy Cherubin,’’ a fait le bon combat maintenant la couronne lui est réservée’’ , car, après plusieurs tentatives pour accéder à ce poste, cette année il est l’unique candidat et est enfin vainqueur.

A cet effet, l’ancien coordonnateur de la LIPSE, le révérend pasteur Dieupy Cherubin souhaite que le CTCEP utilise comme modèle ce comité électoral afin d’éviter toutes frustrations dans les prochains scrutins prévus pour cette année.

Il faut dire également que deux potentiels candidats au poste de secrétaire adjoint, après le dépouillement du scrutin, ont obtenu la même quantité de votes, ainsi le comité électoral projette le deuxième tour le 22 février prochain comme l’exige la loi électorale de la LIPSE.

Notons que ce processus électoral fut déroulé de façon honnête, crédible, transparente et démocratique.

Source: bonzouti.com

Tags:


Religion: les Pasteurs de Marcory formés

Société

Religion: les Pasteurs de Marcory formés

Publié le samedi 25 janvier 2014  |  L’Inter

Comment

 Vos outils


Plus de 50 pasteurs et responsables d’église de Marcory ont été formés, du lundi 20 au mercredi 22 janvier 2014 à Marcory, par la Vision internationale des Ministères Chrétiens (VIMC) section Côte d’Ivoire, en collaboration avec le comité des Pasteurs de Marcory (CPM), présidé par le Pasteur Mambo Jean Firmin Alexis. Ce séminaire de formation qui avait pour thème «Aujourd’hui est important», avait pour but d’amener les leaders d’églises et d’entreprises à changer de stratégie et leur mode de leadership, afin de sortir leurs structures ou églises du statu quo, tout en développant une solide église. L’Apôtre Adji Raymond Richard a animé les travaux, au cours desquels douze grandes décisions ont été enseignées: l’Attitude, la Priorité, la Santé, la Famille, la Réflexion, l’Engagement, la Finances, la Foi, la Relation, etc. “C’est parce que nous amplifions ce qui est passé que nous sous-estimons ce qui va venir. Et pendant ce temps, nous sous-estimons aussi qui est là. Or, c’est aujoud’hui qui détermine notre avenir. Parce que c’est ce que j’ai fait aujourd’hui qui détermine de demain. C’est avec les douze enseignements reçus de Dr John C. Maxwell, fondateur de l’EQUIP, que nous pouvons réussir dans la journée”, a souligné l’Apôtre Adji R. Richard. Le président du Comité des Pasteurs de Marcory, le Pasteur Mambo, a salué l’initiative du VIMC avant d’invité les pasteurs à venir suivre l’enseignement du fondateur de l’EQUIP, John Maxwell. “Ce que nous avons reçu en deux enseignements nous donne un grand pas en avant dans nos Ministères”, a indiqué le Pasteur Mambo Jean Firmin Alexis. Notons qu’un autre séminaire de formation aura lieu les jours à venir, dans la même commune.

H.O

Comment

 Commentaires


Crise à l’Empci : Des pasteurs redoutent des morts


La crise qui secoue l’Eglise méthodiste unie de Côte d’Ivoire (Emuci) et l’Eglise protestante méthodiste de la Côte d’Ivoire (Epmci) depuis 2008, refait surface. Et cela, après des déclarations dans la presse, en début de semaine, de la première église citée, tendant à faire croire que la décision de la chambre administrative de la Cour suprême en date du 27 novembre 2013, attribue tous les biens de l’Epmci à l’Emuci.

 

 

 

La crise qui secoue l’Eglise méthodiste unie de Côte d’Ivoire (Emuci) et l’Eglise protestante méthodiste de la Côte d’Ivoire (Epmci) depuis 2008, refait surface. Et cela, après des déclarations dans la presse, en début de semaine, de la première église citée, tendant à faire croire que la décision de la chambre administrative de la Cour suprême en date du 27 novembre 2013, attribue tous les biens de l’Epmci à l’Emuci. « Depuis cette conférence, des assignations en expulsion sont prises un peu partout contre nos églises pour expulser nos fidèles. C’est le cas, par exemple à Akradio et Adiopodoumé au Km 17. Il y a déjà eu beaucoup de morts et de blessés, depuis que la crise a éclaté. Nous redoutons encore des morts. Qu’on ne retombe pas dans ce qui s’est passé », a laissé entendre le pasteur Boto Richmond, secrétaire général de l’Epmci, à notre rédaction, en compagnie du pasteur Bobiotché N’guessan Bruno (1er secrétaire adjoint), le mercredi 22 janvier 2014. Pour lui, la Cour suprême ne distribue pas les biens des associations cultuelles. « Cet arrêt n’est pas un certificat de propriété.

L’arrêt de la chambre administrative de la Cour suprême a rejeté la requête de l’Epmci visant à annuler l’arrêté n°384 du 9 juin 2004 portant modification de la dénomination de l’Epmci en Emuci par motif que la mention du procès verbal de l’assemblée générale du 21 octobre 2003 sur l’arrêté querellé est une erreur qui n’entache en rien la légalité de ce document administratif. Pour cette chambre, l’arrêté visait plutôt la résolution de l’intégration de l’Epmci à l’Emu-Usa prise par la 9ème conférence de 2001, tenue du 18 au 23 décembre, au jubilé de Cocody », a argumenté pasteur Boto Richmond. Par la suite, il a invité les autorités de l’Emuci à s’inscrire résolument dans la dynamique de la paix et de la cohésion sociale dont a besoin la Côte d’Ivoire.

Après avoir déploré que les accords des médiations menées en 2009 et 2010 respectivement par Beugré Mambé alors président de la Commission électorale indépendante (Cei), aujourd’hui gouverneur du district d’Abidjan, Mme Alice Ekra et la Communauté d’églises en mission (Cevaa) dont le siège est en France, soient restés lettres mortes, pasteur Boto a souhaité que les deux parties donnent leur caution au groupe de facilitateurs autonomes, composé de 12 fidèles des deux églises et présidé par Germain Hollo. L’Epmci veut que les deux églises célèbrent ensemble le centenaire, cette année, après un accord entre les deux parties. Soulignons que l’Epmci, une église presbytérienne, reproche à l’autre partie (Emuci) d’avoir accepté de devenir une église épiscopale en 2003.

 

Dominique FADEGNON

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

 

Justin Gbènamèto : « la justice humaine a fait son œuvre, je laisse le …

Je vous remercie. Je vous remercie très sincèrement pour la démarche. La démarche que vous avez eue à mon endroit est citoyenne. Que Dieu vous soutienne. C’est vrai j’étais pris en otage.

La maison était totalement assiégée par les forces de l’ordre, mais depuis le jeudi dernier soir, ils ont enlevé les hommes en uniforme pour laisser les civils. Donc ils sont là maintenant mais en civil. C’est la nuit qu’on amène les gens dit  de Djakpata. Trois camions viennent les déverser pour boucler tout le quartier la nuit. Déjà à partir de 21 heures, si vous venez vous allez les voir. Mais, dans la journée, ils sont là en civil. Voilà, mais c’est mieux qu’avant. Parce qu’avant ils étaient partout. Sur le portail. Partout, tout et puis c’était… Maintenant c’est mieux qu’avant. On rend grâce à Dieu. J’espère que ça va s’améliorer. C’est ce que je peux dire. Pour l’actualité, à savoir l’histoire de la radiation et autre, c’est la justice humaine qui a fait son œuvre donc je laisse le reste à Dieu. J’en ai fini.

Propos recueillis par Yao Hervé Kingbêwé

Soyez pasteurs, pas coiffeurs de brebis ! Événement organisé par la …

Le Cardinal Carlo Maria Martini, don Tonino Bello, don Giuseppe Dossetti: trois acteurs de notre histoire récente à découvrir ou redécouvrir. Trois “pasteurs” qui ont su anticiper avec leur propre vie la révolution que pape François réalise dans le monde catholique.

La Mission Catholique Italienne de Paris et les ACLI de France vous proposent un cycle de trois soirées inspiré par la phrase du Pape François “Soyez pasteurs, pas coiffeurs de brebis!“, pour mieux connaître et se sentir davantage concernés par les provocations de ces trois prêtres. Les soirées nous offriront un film sur leur vie, une introduction faite par un de leurs collaborateurs, suivi d’un débat.

Premier rendez-vous: mardi 28 janvier 2014, à 19h30 c/o ACLI, 28 rue Claude Tillier, Paris 12ème (métro 1 et 8 Reully/Diderot).

Projection du film: “Paroles et dialogue: le cardinal Martini se raconte” (durée 55 minutes).

Avec l’intervention de Giacomo Costa sj (directeur d’Aggiornamenti Sociali et vice-président de la Fondation Carlo Maria Martini).

Soirée en langue italienne. Entrée gratuite.

… Apportez, si vous le souhaitez, quelque chose à partager pour l’apéritif-dînatoire qui ouvrira la séance…

Informations pratiques

ACLI
28 rue Claude Tillier – 75012 Paris (M° 1 et 8 Reully/Diderot)
Contact: info@aclifrance.fr
Date : mardi 28 janvier 2014, à 19h30.

L'unité dans la diversité : la semaine des chrétiens

Une fois par an, les églises chrétiennes se retrouvent pour des rencontres œcuméniques. C’est cette semaine à Amboise avec un temps fort vendredi.

Ils sont quatre autour de la table, deux pasteurs protestants, David Mitrani et Jean-Pierre Dupont, et deux prêtres catholiques, Philippe Landais et Jean-Jacques Adogony. Ils discutent à bâtons rompus de ce qui les rapproche malgré les différences de leurs églises. La démarche œcuménique voulue par ces ministres de la foi se fait dans le cadre de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui a débuté ce week-end pour se terminer vendredi 24 janvier par une soirée ouverte à tous les chrétiens à 20 h 30 au centre Saint Joseph à Amboise.

Cette démarche œcuménique est récente dans l’histoire de la chrétienté, faite de ruptures, de 451 et la naissance des églises arméniennes ou coptes, à 1517 avec la Réforme, en passant par le grand schisme de 1054 entre catholiques et orthodoxes, sans oublier les anglicans, les pentecôtistes, les évangélistes, etc.
Depuis plusieurs années à Amboise, le rapprochement existe. « Il est évident qu’on n’est pas seul autour de la bible. Il y a la joie de découvrir que l’autre vit aussi cette parole. C’est beau de découvrir que l’autre m’apporte. Il y a une richesse » dit un prêtre, un pasteur parle de « dialogue » et l’autre ajoute « Les points sur lesquels on n’est pas d’accord, on peut en discuter… On a les mêmes valeurs »
Aujourd’hui, ces hommes placent leur ministère au cœur des préoccupations de la société « Il y a du boulot dehors, faisons le ensembles. L’œcuménisme c’est un moyen d’être mieux armés » dit un pasteur alors qu’un prêtre parle du travail caritatif, de l’accompagnement des jeunes, de l’accueil de ceux qui n’ont plus de repères. Il parle d’ « humanisme au nom de sa foi » alors qu’un pasteur se dit « attaché à toute liberté religieuse ».

I.R.

Des pasteurs invitent les Ivoiriens à la recherche d'une paix définitive

Accueil L’Eglise Des pasteurs invitent les Ivoiriens à la recherche d’une paix définitive

A l’occasion de la nouvelle année, des pasteurs de plusieurs églises ont invité mercredi les Ivoiriens, notamment les chrétiens, à la recherche…

…d’une paix définitive, afin que la Côte d’Ivoire connaisse la prospérité à tous les niveaux. Selon le pasteur principal du Centre évangélique Béthel de Bouaflé, l’apôtre Koffi Jérôme, chacun doit se mettre à la disposition du Seigneur pour le chercher de tout son cœur, afin que la paix soit véritable en Côte d’Ivoire et que les Ivoiriens soient épanouis par la puissance de Dieu.

LIRE LA SUITE…



Catégories:L’Eglise, Politique

Tags:, , , ,

Bouaflé : Des pasteurs invitent les Ivoiriens à la recherche d'une …

Bouaflé – A l’occasion de la nouvelle année, des pasteurs de plusieurs églises ont invité mercredi les Ivoiriens, notamment les chrétiens, à la recherche d’une paix définitive, afin que la Côte d’Ivoire connaisse la prospérité à tous les niveaux.

Selon le pasteur principal du Centre évangélique Béthel de Bouaflé, l’apôtre Koffi Jérôme, chacun doit se mettre à la disposition du Seigneur pour le chercher de tout son cœur, afin que la paix soit véritable en Côte d’Ivoire et que les Ivoiriens soient épanouis par la puissance de Dieu.

“Que la paix véritable de Jésus-Christ soit sur notre pays et que par cette paix, les Ivoiriens soient véritablement réconciliés”, a-t-il fait savoir, souhaitant également que la prospérité et la crainte de Dieu soient partagées par les chrétiens.

Le pasteur de l’église méthodiste unie de Bouaflé, Réné Djaha, a expliqué que la découverte de la nouvelle année par le chrétien doit l’amener à la crainte de Dieu et à obéir à sa parole, afin que le Seigneur le fasse vivre longtemps et réalise tous ses vœux en 2014.

Quant au fondateur de la mission Carmel vie abondante de Bouaflé, l’apôtre Kouamé Raphaël, il souhaite que Dieu prolonge la stabilité que le pays a amorcée après plusieurs années de crise.

“Que la paix se stabilise dans les cœurs et les esprits des Ivoiriens. Nous devons prier pour qu’il y ait toujours la paix dans le pays, car notre paix dépend de la paix de la nation dans laquelle nous chrétiens, nous vivons”, a-t-il fait savoir.

Il a exprimé le vœu que les décisions prises par les autorités se fassent avec un esprit de paix, afin que le pays connaisse la vraie réconciliation et la cohésion sociale.

L’apôtre Kouamé a également souhaité que 2014 soit une année de réveil spirituel dans l’église de Côte d’Ivoire au cours de laquelle le chrétien posera des actes qui favorisent la paix.

“Notre Seigneur Jésus a dit qu’un arbre ne se reconnait qu’au fruit qu’il porte”, a-t-il déclaré, priant pour que le pays connaisse une prospérité qui gagnera les autres nations environnantes.

Philosémitisme: Hommage aux pasteurs Jean-Marc Thobois et Luc …

“Cette nouvelle page de ma vie me permet de faire partager autour de moi tout l’amour que j’ai pour Israël.” (Jean-Marc Thobois)

Nous souhaitons une très bonne année à tous nos lecteurs. En ce jour de Nouvel An, nous rendons hommage aux pasteurs Jean-Marc Thobois et Luc Henrist.


 Jean-Marc Thobois est issu d’une longue lignée de pasteurs huguenots du Poitou, en France. Il a étudié la Bible à Londres, puis l’histoire d’Israël et l’archéologie biblique à l’Université hébraïque de Jérusalem (1965-­‐1967). Spécialiste de l’hébreu, il a participé à la traduction de la “Bible à la Colombe”.

Pasteur et conférencier, Jean-Marc Thobois dépeint dans ce livre l’histoire d’Israël à travers les âges.
http://www.regardsprotestants.com/histoire/le-mystere-israel

Le pasteur Luc Henrist dénonce l’antisémitisme, toujours très présent dans nos sociétés.
http://www.regardsprotestants.com/foi/serions-nous-antisemites

Né en Belgique, Luc Henrist s’installe en Israël en 1992 et devient pasteur d’une communauté messianique à Tel-Aviv. Depuis son retour en Belgique en 2001, il consacre beaucoup de son temps à exposer et dénoncer la réalité de l’antisémitisme, toujours très présent dans nos sociétés. L’histoire montre que depuis des millénaires, et cela de façon quasi inexplicable, ce rejet d’Israël et des juifs est toujours présent et se manifeste de façon récurrente. Paradoxalement l’antisémitisme et l’antisionisme sont toujours également présents, d’une façon plus moins diffuse, au sein des 2 milliards de terriens qui se réclament du christianisme.
Pourtant Jésus était juif, ses disciples également, la Bible est juive et les racines du véritable christianisme plongent au cœur de la foi juive. La foi en l’Eternel, le Dieu créateur révélé dans l’Ecriture juive! Manipulation?